Découverte des traditions et des minorités d’Asie

Asian Roads vous propose une série de circuits à travers une myriade d’étonnants petits villages d’Asie. Des voyages d’exception et d’authenticité dans des régions reculées à la découverte des minorités et de leurs traditions ancestrales préservées.

Minorités Loas

Venez vivre au rythme de ses villages, logeant dans des hébergements insolites au coeur de ces pays qui ont su conservé leurs originalités ethniques et l’intégrité de leurs paysages.

Une expérience inoubliable !

Minorites ChineMinorites Vietnam

Quelques idées de circuits :

La découverte active du dernier joyau d’Asie, le Bhoutan

Partez à la découverte du royaume du Bhoutan avec Asian Roads !

Bhoutan

Découvrez des paysages tout aussi somptueux que grandioses sur les contreforts de l’Himalayas, enclavés entre l’Inde et la Chine. Un pays chargé d’histoire, véritable berceau du Bouddhisme, qui a su préserver toutes ses traditions.

BhoutanAbordé le Bhoutan de façon active avec nos 2 circuits personnalisables selon vos envies et budget :

Trek au Chomolhari (14 jours)
Circuit vélo au Bouthan (15 jours)

 

Faites appel à Fabien, notre spécialiste du Bhoutan. Il se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions. Contactez-le par email à himalaya.asianroads@gmail.com pour une première formulation de voyage.

Idées d’escapade durant l’été austral

Les premières fraicheurs se font ressentirent, l’automne donne cette teinte dorée aux feuilles des arbres, les vacances d’été sont déjà loin derrière vous et pourtant, à l’autre bout du monde, la nature s’éveille et offre la plus belle saison aux voyageurs les plus courageux !

Venez explorer la seule ile d’Australie, là où la végétation luxuriante accentue plus encore la prédominance de dame nature : la Tasmanie !

 

Visitez la Tasmanie en 8 jours sur les conseils de Julie, correspondante Asian Roads en Australie. Contactez la sur australie.asianroads@gmail.com. C’est une expérience que vous ne pourrez pas oublier !

Comme pour la Tasmanie, la Nouvelle Zélande est un véritable paradis pour les amoureux des grands espaces. Ici aussi, il y en aura vraiment pour tous les goûts : mer, montagne, forêt, lac et même glacier !

En voiture ou à pied, vous tomberez sous le charme de ce “bout du monde” hors du commun :

- Autotour dans l’île du Sud (8 jours)

- Autotour île du Nord (8 jours)

-  Trek iles du Nord et du Sud (19 jours)

Nadège élaborera avec vous le circuit qui vous correspond et vous guidera dans vos choix. N’hésitez pas a faire appel à elle sur son adresse email : nadege.asianroads@gmail.com.

Jeu Concours : Gagnez un voyage d’une semaine à Shanghai !

Asian Roads est fier d’associer son nom avec RTL, première radio de France ! A l’occasion de la sortie du DVD du film LA VERITE SI JE MENS 3 !, nous offrons un voyage tout frais payé depuis Paris pour une semaine à Shanghai, lieu de tournage du film.

Jeu Concours Shanghai

Une opération spéciale sera mise en place sur l’antenne RTL dès aujourd’hui jusqu’au 6 Juin, et dès maintenant sur le site rtl.fr pour une durée de 3 semaines.

Écoutez le spot radio RTL en cliquant ici.

Étant l’organisateur de ce voyage, si vous connaissez déjà Shanghai et êtes l’heureux gagnant de ce concours, nous pourrons vous organiser un séjour dans une autre ville de Chine que vous ne connaissez pas encore, voir une autre ville d’Asie grâce au réseau Asian Roads !

Gardez l’écoute sur RTL et rtl.fr afin de pouvoir gagner ce prochain voyage vers la Chine !

Offre spéciale Shanghai !

Ne manquez l’offre Asian Roads sur le luxueux hôtel Pei Mansion à Shanghai !

Chambre - Hotel Pei Mansion - Shanghai

Les chambres vous sont proposées pour 700RMB la nuit, petit-déjeuner inclus et servi dans votre chambre, au lieu de 1200RMB habituellement.

L’hôtel est neuf et extrêmement bien situé (juste derrière le Ritz Carlton), à 5km du Bund, dans le district de Jing’an, en plein coeur de Shanghai. Vous pourrez également vous promener dans son jardin subtilement décoré.

Hotel Pei Mansion - Shanghai Jardin - Hotel Pei Mansion - Shanghai

Offre valable jusqu’en Décembre 2012 !

Pour toute réservation, merci de vous adresser directement à notre correspondant en Chine : Jacques à jacques.asianroads@gmail.com

Et pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter le site internet de l’hôtel à l’adresse suivante : http://www.peimansionhotel.com

Cambodge : Une rencontre émouvante avec un peuple, racontée par Georges

Georges, qui es-tu ?

Un passionné des voyages et de l’Asie, comme tous les membres d’Asian Roads je crois. Un enfant qui a senti depuis toujours une forte attraction envers ce continent, et la Chine en particulier. Qui s’est plongé dans la lecture de tout ce qui lui passait sous la main et parlait de ces pays, de la culture, des gens, des modes de vie, de l’histoire. Des expériences personnelles m’ont également amené  à m’intéresser à la spiritualité orientale, ce qui n’a fait d’accroître mon intérêt pour cette partie du monde. Un nomade aussi, qui a ses racines dans son sac à dos et qui, du même coup, peut se sentir chez soi n’importe où.

Correspondant Georges Cambodge

Qu’est ce qui t’as amené au Cambodge ? D’où est née ta passion pour ce pays ? Y habites-tu ?

J’y suis venu pour la première fois en 1997, déjà pour des raisons professionnelles car j’étais Tour Operator sur l’Asie, et je voulais vendre des circuits pour cette destination. Inutile de dire que je rêvais aussi depuis toujours de visiter Angkor, sur les traces de Loti et  tous ses successeurs. Deux éléments on déclenché la passion : la visite des temples, d’une beauté, richesse et grandiosité au-delà de tout ce que j’avais pu imaginer, et la rencontre avec les cambodgiens. Une des expériences plus poignantes et marquantes a été le récit d’une dame, à l’époque guide francophone, qui m’a raconté en détail ce qu’elle avait vécu sous le régime des khmers rouges. Aujourd’hui encore je ressens une très forte émotion quand j’y repense, d’une part parce que les gens ici sont très réservés au sujet de cette époque et de ce qu’ils ont vécu, car ce sont des souvenirs trop douloureux ; et d’autre part parce que ce que j’entendais était tellement inimaginable que je ne savais vraiment pas comment l’appréhender. Me mettre dans la peau de quelqu’un confronté à cette situation était quelque chose de très fort, presque insupportable. Et pourtant ces hommes et ces femmes étaient là, qui l’avaient vécu et pouvaient en témoigner. A partir de ce moment, je me suis senti plus proche du Cambodge et de son peuple. Aussi lorsqu’en 2008 j’ai eu la possibilité de racheter une agence locale j’ai sauté sur l’occasion pour me créer une base dans ce pays. Aujourd’hui je n’y réside pas en permanence, mais je vis entre l’Asie et l’Europe ; et je passe une bonne partie de mon temps au Cambodge, d’où je pars aussi pour explorer les pays voisins et me tenir au courant des nouveautés qui peuvent avoir un impact sur mon activité professionnelle.

Correspondant Georges CambodgeQuelles sont les particularités du Cambodge ? Qu’est ce qui rend ce pays si différent des autres pays d’Asie ?

Je répondrai en un seul mot : tout. Bon, c’est banal mais chaque pays est effectivement très différent des autres, à commencer par ses voisins. Les peuples : pour se limiter à la seule péninsule indochinoise, les Khmers sont très différents de leurs voisins Viets, Laotiens et Thaïs.  Les paysages, avec les rizières à perte de vue, d’où s’élèvent les hauts palmiers à sucre qui sont une spécialité typiquement cambodgienne. La cuisine, qui constitue une véritable découverte. Le talent artistique des Khmers, qui leur fait produire encore aujourd’hui de très belles œuvres et un artisanat remarquable. Les vestiges de l’empire Khmer, bien entendu, qui ne se limitent pas seulement à Angkor (qui, soit dit au passage, est le plus vaste complexe archéologique au monde) mais sont partout dans le pays. Et puis soyons chauvins, pourquoi pas, une empreinte française plus marquée ici que dans d’autres pays d’Asie du sud-est. Avec  un nombre important de ressortissants français établis dans le pays, de nombreuses vestiges d’anciennes  maisons coloniales encore en très bon état (certaines aujourd’hui restaurées et transformées en hôtel de charme), et une continuité d’échanges qui parvient à intéresser à notre langue et à notre culture encore un bon nombre de jeunes cambodgiens, sinon tournés dans la grande majorité vers le monde anglophone.

Est-ce que tu as une région, une ville, un endroit de prédilection ? Explique nous pourquoi.

Difficile de choisir. J’aime beaucoup Phnom Penh, qui reste une ville exotique et envoûtante à souhait tout en étant en rapide modernisation. Chaotique, de plus en plus bruyante et affligée de problèmes de circulation, mais encore humaine et véritablement asiatique. Puis la vallée du Mékong et ses alentours, de Stung Treng à Kampong Cham. Avec ses villages, sur la terre ferme et sur les îles, ses paysages, les temples de campagne, la simplicité des gens, le rythme lent des journées et de la vie. Une infinité d’aspects du Cambodge qui restent inconnus à la plupart des touristes qui se limitent à une visite essentielle d’Angkor et, tout au plus, de la capitale. Vraiment un monde à découvrir, pour lequel il fait prendre quelques jours de plus mais qui ne déçoit jamais. Je suis né au bord de la mer : et alors comment oublier les îles, notamment celles entre Sihanoukville et la Thaïlande, dont certaines abritent des plages vraiment magnifiques, ainsi que des fonds superbes. Un univers en danger, menacé par la pollution qui arrive des ports  marchands avec les courants, et par des projets de développement touristique qui risquent de détruire à jamais cet environnement fragile. Heureusement qu’il y a aussi une sensibilité différente, et certains projets sont réalisés de façon intelligente et encore respectueuse de l’éco-système. Il faut seulement souhaiter que cette tendance perdure et se renforce.

Quelle est la meilleure saison pour voyager ?

On peut visiter le Cambodge toute l’année, sachant toutefois qu’il pleut presque tous les jours de la fin août jusqu’à la mi ou fin octobre, selon les années. Et aussi que le climat est tout aussi détraqué en Asie qu’en Europe. On peut donc s’attendre à des surprises ; qui parfois peuvent aussi être agréables, comme des étés plus secs que la moyenne. Normalement la saison sèche, qui va de novembre à mars, est celle recommandée. Les pluies sont quasi totalement absentes, il fait chaud, un beau soleil, idéal pour la visite. Bien évidemment, c’est aussi la saison de plus forte affluence, ce qui peut parfois entraîner quelques désagréments ou bien des difficultés de disponibilité, notamment au niveau des guides. Avril est généralement un mois où il fait très chaud et lourd, puis entre mai et juillet la saison des pluies débute, avec des orages qui rafraîchissent et rendent l’air plus pur et agréable. C’est aussi la basse saison touristique, et celle que je conseille à tous ceux qui ont la possibilité de choisir l’époque du voyage. Quelques orages, certes, mais moins de monde sur les sites, disponibilité dans les hôtels et des guides, plus d’agrément.

Lors de tes nombreuses expéditions, tu as du vivre des moments inoubliables. Décris-nous une expérience gravée à jamais ?

En 1998, j’accompagnais un petit groupe de journalistes à Angkor. C’était le mois de juin, il faisait beau, mais en début d’après-midi un orage a éclaté, juste au moment où nous allions entrer dans la deuxième enceinte d’Angkor Wat. Nous nous sommes donc abrités sous un porche, et avons regardé pleuvoir sur le temple. C’était d’une beauté incroyable. Au bout d’un moment tout le monde se taisait, on ne faisait que regarder le monument sous la pluie, qui ne perdait nullement de sa majesté ni de sa beauté. Au contraire, il présentait un visage différent, qui nous fascinait et nous collait sur place. Cela a duré une bonne demi-heure, puis la pluie a cessé, le soleil est revenu et nous sommes repartis vers le grand temple. En silence.

Correspondant Georges Cambodge

Des voyages de rêves dans les iles d’Océanie !

Apres l’Australie et la Nouvelle Zélande, Asian Roads vous invite à découvrir ses nouvelles destinations de rêve au coeur de l’Océanie.

Nouvelle Calédonie

http://www.asian-roads.com/voyage-sur-mesure/iles-oceanie.htm

C’est la région par excellence des plages de sable blanc, des cocotiers balancés par la brise, des récifs coralliens et des îles volcaniques émergeant au milieu des eaux azurées.

VanuatuIles Salomon

- Iles Fidji, très connues pour ces célèbres spots de plongée.
- Iles Salomon avec ses forêts tropicales luxuriantes et ses fonds marins.
- Polynésie Française, un ensemble paradisiaque de 5 archipels dans le sud de l’océan Pacifique.
- Vanatu pour d’appréhender le volcan actif le plus accessible au monde.
- Iles Cook, petit paradis perdu dans l’immensité du Pacifique.
- Nouvelle Calédonie, ou La Grande Terre, vous surprendra par sa diversité.
- Iles Tonga, l’exotisme à l’état pur.

Ces iles dispersées dans l’Océan Pacifique sont autant de paysages variés qui ne vous laisseront pas indifférent !

Polynésie Francaise

Prenez contact avec Diana par email sur oceanie.asianroads@gmail.com. Elle établira avec vous le circuit qui vous correspondra le mieux en fonction de vos préférences et de votre budget.

A la découverte de la Nouvelle Zélande…

Asian Roads vous l’avait promis : venez vivre l’aventure, la nature et un séjour inoubliable en Nouvelle Zélande !

Nouvelle Zélande

http://www.asian-roads.com/voyage-sur-mesure/nouvelle-zelande.htm

Située à plus de 1500 kilomètres de l’Australie, la Nouvelle Zélande est unique en son genre. Elle vous offrira des paysages d’une diversité à vous couper le souffle entre l’ile du Nord et celle du Sud : de vastes chaînes de montagne aux cimes enneigées, des volcans cuisants, des kilomètres de littoraux, des fjords profondément dentelés et des forêts tropicales abondantes.

Nouvelle Zélande Nouvelle Zélande

A cette fantastique splendeur naturelle s’ajoutent la fascinante culture indigène Maori, des villes cosmopolites trépidantes, des villages traditionnels et une population chaleureuse qui font de la Nouvelle-Zélande une destination d’exception à ne louper sous aucun prétexte.

Correspondante Nadege Nouvelle Zélande
Notre correspondante locale, Angela, élaborera avec vous un voyage totalement sur-mesure. Contactez-la par email pour une première formulation de voyage : nz.asianroads@gmail.com

 

Nouvelle Zélande

D’ores et déjà, voici quelques idées de circuits :

-       Autotour Nouvelle Zélande ile du Sud (8 jours)
-       Autotour Nouvelle Zélande ile du Nord (8 jours)
-       Trek Nouvelle Zélande Nord et Sud (19 jours)

Nouveau et unique au Sri Lanka ! le “Madulkelle Tea & Eco Lodge”

Le “Madulkelle Tea & Eco Lodge” est un nouveau concept de lodge avec des tentes de luxe de 32m² très confortables et judicieusement installées et intégrées au cœur d’une plantation de thé en activité.

Madulkelle Lodge Sri Lanka

Il est situé dans un environnement naturel à couper le souffle avec vue sur les plaines de Kandy, l’ancienne capitale royale de l’île de Ceylan, et la chaîne montagneuse des « Knuckles », inscrite en 2010 sur la liste des sites classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Conçu sur les principes du tourisme responsable et durable, le Madulkelle Tea & Eco Lodge, vous propose de séjourner au vert et au cœur des paysages et de la vie des plantations de thé du Sri Lanka.

Situé au centre du pays et à moyenne altitude (1000 mètres), Madulkelle Tea & Eco Lodge, pourra vous servir de camp de base pour explorer la région des « Richlands», très connue pour la qualité de son thé, faire des excursions à la journée vers les sites touristiques de Dambulla, Sigiriya, le lac Victoria, voire la ville de Kandy, l’ancienne capitale royale et son célèbre temple de la dent de Bouddha, ainsi que son jardin botanique, parmi les plus beaux d’Asie.

Madulkelle Lodge Sri Lanka Madulkelle Lodge Sri Lanka

Le site vous offrira en outre un havre de paix et de fraîcheur loin du tumulte des villes et de la chaleur du bord de mer et des plaines du centre du pays.

Laissez-vous séduire par ce lieu hors des sentiers battus pour votre plus grand bonheur !

Le “Madulkelle Tea & Eco Lodge” ouvrira ses portes le 15 Avril 2012.

Madulkelle Lodge Sri Lanka

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter François, votre interlocuteur privilégié Asian Roads à l’adresse suivante : srilanka.asianroads@gmail.com